Un bon vapoteur doit tout savoir de sa cigarette électronique

Vous êtes un amateur ou un professionnel de la cigarette électronique ? Vous ne comprenez pas encore toutes les subtilités liées à la cigarette électronique ? Entre les critères de choix, les méthodes de vapotage, les spécificités de l’e-liquide ou les astuces pour entretenir votre cigarette électronique, on vous dit absolument tout à travers cet article. Focus !

Présentation de la cigarette électronique

Fabriquée en 2001 par le pharmacien chinois Hon Lik, la cigarette électronique est un matériel de vape électronique qui utilise l’e-liquide pour satisfaire ses utilisateurs. Il est composé :

  • d’une batterie qui alimente le dispositif
  • d’une résistance qui chauffe l’e-liquide pour fournir de la vapeur
  • et d’un clearomiseur.

Il en existe de plusieurs types qui peuvent convenir à tous les profils (débutants et experts) de vapoteurs. Tous les modèles fonctionnent de la même façon grâce à leurs éléments de base. Enfin, il faut préciser que l’e-cigarette contenant de l’e-liquide fonctionne une fois qu’elle est alimentée électriquement afin de produire du hit à ses consommateurs. C’est un dispositif qui permet d’éviter les risques de la cigarette classique.

Comment choisir sa cigarette électronique

Comment choisir sa cigarette électronique ?

Tout bon vapoteur doit savoir choisir sa cigarette électronique en fonction d’un certain nombre de critères.

Pour commencer, s’il est un petit fumeur (au plus 10 utilisations de sa e-cigarette par jour), il doit choisir une vapoteuse simple, compacte, discrète et efficace. Ce type de cigarette électronique convient bien aux vapoteurs débutants.

Pour un vapoteur qui utilise au moins 20 fois sa cigarette électronique par jour, il doit opter pour les vapoteuses qui sont caractérisées par un meilleur clearomiseur (avec une excellente autonomie à faible puissance). Les modèles plus imposants (batterie intégrée ou des piles rechargeables) pourraient convenir à ses besoins en vape.

Un professionnel de la vape qui utilise plus de 20 fois sa e-cigarette par jour doit quant à lui préférer les vapes avec une forte capacité en autonomie. Miser sur les vapes ayant plusieurs réglages pourrait lui permettre d’atteindre les puissances élevées qu’il désire.

Enfin, que vous soyez un débutant ou un professionnel, choisissez votre cigarette électronique en fonction de la capacité de sa batterie, de sa résistance, de son clearomiseur et de son e-liquide. N’oubliez pas de prêter une attention particulière à sa simplicité d’utilisation et à sa qualité de fabrication. Ce sont des critères qui vous aident à trouver l’e-cigarette qui correspond le mieux à votre profil de vapoteur.

Quelles sont les méthodes de vapotage ?

Vous voulez ressentir de la bonne sensation de hit quand vous vapotez ? Suivez les conseils ci-dessous pour ressentir tout le plaisir possible pendant un vapotage.

  • Première méthode

Pour bien vapoter, vous devrez correctement alimenter votre cigarette électronique en e-liquide. Pour cela, il est important que vous optiez pour un clearomiseur de qualité. Prêtez également une attention particulière à vos réglages pour éviter d’avoir des picotements à la gorge. Alors, une fois toutes ces précautions prises, vous pouvez porter votre e-cigarette à la bouche, puis vous inspirer et expirer comme vous le faites avec de la cigarette simple.

Enfin, aspirez longuement en toute douceur votre vapoteuse. Pour plus de sensation, évitez de garder pendant trop longtemps votre e-cigarette dans la bouche. Si vous le faites pendant que vous inhalez la vapeur avec vos poumons, vous risquez de cracher une petite quantité de vapeur. Cette méthode convient bien aux débutants de la vape.

  • Deuxième méthode

Pour favoriser le « hit », vous pouvez fumer à sec. Pour y arriver, vous devrez nécessairement avoir le matériel adéquat à cette méthode. C’est le dripper qui est reconstructible sans l’aide d’un réservoir. En effet, cette méthode consiste à mettre directement sur l’atomiseur, des gouttelettes d’e-liquide pour l’obtention d’une grande quantité de vapeur. C’est la méthode qui vous permet de mieux sentir les arômes mis dans votre e-liquide. Par ailleurs, si vous employez cette méthode et que vous désirez vapoter en toute tranquillité, nous vous suggérons d’espacer les bouffées pour éviter de chauffer la résistance de votre atomiseur.

Cette méthode est recommandée pour les professionnels de la vape qui adorent que le niveau de leur hit soit prononcé. Enfin, si vous vous retrouvez dans ce cas, il est possible d’augmenter la dose de votre propylène glycol (PG) en fabriquant votre propre e-liquide chez vous. Selon vos besoins en vape, optez pour l’une ou l’autre de ces méthodes pour retrouver la satisfaction que vous souhaitez avoir.

Comment nettoyer sa cigarette electronique

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

Il est indispensable que tout vapoteur prenne grand soin de sa cigarette électronique. Ainsi, lorsque vous videz votre clearomiseur, il est recommandé de nettoyer votre matériel avec de l’eau dès qu’il est démonté. Dès qu’il est sec, vous pouvez le réutiliser. Par ailleurs, il est tout à fait possible de nettoyer les pas de vis et la batterie de votre matériel avec un mouchoir sec.

Quant à votre résistance, vous pouvez la tremper pendant plusieurs heures dans l’eau chaude. Avec du solvant, vous pouvez ensuite la nettoyer. Enfin, après le nettoyage, vous devrez avoir le bon réflexe pour la sécher. Suivre ces conseils permet d’assurer un bon fonctionnement de votre cigarette électronique sur une longue durée.

Les éléments de l’e-liquide

Vous pouvez faire votre propre e-liquide maison pour bien vapoter. Il vous suffit de savoir bien choisir votre base, les arômes et les additifs.

  • La base

Les elements de l’e-liquide

Elle est composée du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (GV). Ainsi, les professionnels de la vape qui souhaitent faire leur e-liquide peuvent opter pour une base qui leur fournira un meilleur rapport en pourcentage de PG/VG de 50/50. Ce type de base permettra d’avoir une bonne intensité en hit. Les amateurs quant à eux, peuvent miser sur une base composée de 30 % PG et de 70 % de GV pour atténuer l’intensité du hit. De toute évidence, il vous revient de faire un choix optimal.

  • Les arômes

Il permet d’ajouter une plus-value à votre e-liquide. C’est grâce à lui que votre e-liquide a de la bonne saveur. Vous pouvez choisir de mettre des arômes à forte odeur dans votre clearomiseur si vous êtes un professionnel. Vous pouvez par exemple opter pour la menthe, le cocktail, le fruité, etc. Par contre, si vous êtes un amateur de la vape, préférez le choix d’un seul arôme pour donner un goût plus soft à votre e-liquide.

  • Les additifs

Ce sont des exhausteurs de goût. Sur le marché, il existe ceux naturels et ceux synthétiques selon les besoins de chaque vapoteur. Il en existe qui donnent de la fraîcheur à la bouche et d’autres qui donnent un goût sucré une fois sur la langue. Étant simplement des agents de goûts, il est à noter qu’ils ne sont pas obligatoires dans la préparation de votre e-liquide.

Un bon vapoteur doit savoir absolument tout sur sa cigarette électronique. Avec ces diverses informations, vous voilà maintenant parfaitement outillé à cet effet. N’oubliez surtout pas de prendre constamment soin de votre cigarette électronique pour en profiter au maximum et pendant un long moment.